Acheter un véhicule d’occasion n’est pas une décision à prendre à la légère. Vous allez passer de longues heures dans votre voiture, elle doit donc pleinement convenir à votre mode de vie et vos besoins.

1- Quel modèle choisir ?

Avant toute chose, définissez un budget précis et réfléchissez à vos besoins.

Ne « craquez » pas sur le premier modèle venu. Prenez le temps de réfléchir au véhicule, étudiez son état. Méfiez-vous des vendeurs trop insistants, n'hésitez pas à demander d'essayer la voiture ! Prenez en compte tous les éléments annexes pour profiter au maximum de votre achat.

parked brown Volkswagen beetle

2- Vérifiez l'argus.

Vous avez trouvé la perle rare, mais le prix demandé vous semble abusif ? Pour dissiper vos doutes, faites un tour sur le site de l'argus, qui vous donnera la côte du véhicule.

L'argus est calculé en fonction de plusieurs paramètres : le kilométrage, les options dont la voiture est équipée, le type de carburant, le modèle, l'état du marché. Autant d'éléments qui vous permettront de négocier si le prix demandé vous semble trop élevé.

3- Quelles questions poser au vendeur ?

Acheter une voiture d'occasion n'est pas un acte anodin. Lors de votre premier échange avec le vendeur, plusieurs questions incontournables doivent être posées pour éviter de se faire piéger.

Insistez sur l'origine de la voiture, le nombre de propriétaires, l'entretien qu'elle a reçue, sa consommation, le kilométrage. Examinez-la sous toutes les coutures ! Présente-t-elle des rayures, des coups sur la carrosserie ? Le véhicule a-t-il déjà été accidenté ? De quand datent les dernières réparations ? La liste n'est pas exhaustive, n'hésitez pas à poser toutes les questions qui peuvent vous aider à faire votre choix.

4- Quels éléments vérifier ?

Inspectez l'extérieur de la voiture, l'état des vitrages, des optiques, des pneumatiques. Prenez des photos pour réfléchir à votre futur achat à tête reposée.

A l'intérieur, regardez l'état général de l'habitacle. Testez les éléments de confort : la radio, les vitres électriques, la climatisation. Observez l'état des sièges, ont-ils des déchirures ? Le volant et les pédales présentent-ils des signes d'usure importante ? Ces éléments vous permettront de négocier le prix au besoin.

5- Quels documents le vendeur doit-il fournir ?

Pour valider la vente, un certain nombre de documents doivent vous être remis. Ils sont essentiels à la constitution de votre dossier de demande de nouvelle carte grise.

- Un exemplaire du certificat de cession, daté de l'année en cours

- La carte grise du véhicule barrée, signée et datée du jour de la vente.

- Un certificat de situation administrative, ou certificat de non gage, qui garantit que le véhicule appartient au vendeur et n'a pas été volé.

- Pour les véhicules de plus de quatre ans, un contrôle technique daté de moins de six mois.

- Le carnet d'entretien du véhicule.

- Les factures des réparations faites sur la voiture.

L'ensemble de ces documents doit vous être fourni avant la signature.

6- Prendre le temps de la réflexion.

Prenez le temps de réfléchir sur l'état du véhicule et sur votre ressenti face au vendeur. Pensez sur la durée : pourrez-vous revendre ce véhicule facilement en cas de problèmes ? Le maître mot est d'éviter la précipitation !

7- Sur quel type de route essayer le véhicule ?

Tester votre futur voiture sur différents types de routes : campagne, quatre-voies, ville… Le but doit être de tester ses réactions lors de l'accélération, le freinage, les changements de vitesses…

Ecoutez le moteur. Renseignez-vous auprès du vendeur en cas de bruits suspects. S'il élude vos questions ou refuse de vous faire essayer la voiture, fuyez.

asphalt road between trees

8- Le versement d'un acompte est-il obligatoire ?

Le versement d'un acompte n'est pas obligatoire. Attention cependant à bien distinguer acompte et arrhes.

Selon le code de la consommation, le versement d'un acompte constitue une promesse de vente et engage les parties, sans possibilité de désistement.

Lors du versement d'arrhes, les parties peuvent se rétracter. En cas de désistement du vendeur, il est tenu de restituer les arrhes au double. Si c'est l'acheteur qui se désiste, il perd les arrhes versées.

9- Les recours possibles en cas de vices cachés

Si vous constatez une mauvaise surprise après l'achat de votre véhicule, contactez le vendeur. Au mieux, vous pourrez faire appel à un expert qui déterminera si le problème datait d'avant la vente.

Dans le pire des cas, vous pouvez intenter une action en justice. Les frais d'expertises seront à votre charge, mais si vous obtenez gain de cause, le vendeur remboursera vos frais et rachètera la voiture.

L'action en justice doit intervenir dans un délai rapide après l'achat.

10- À quel moment assurer sa voiture ?

N'attendez pas et assurez votre véhicule dès le moment où vous en prenez possession.

En cas de vente entre particulier, la prise de possession du véhicule a lieu lorsque la carte grise est barrée. À compter de l'achat du véhicule, vous avez un mois pour fournir la carte grise, le certificat de vente et effectuer le changement de nom de propriétaire à la préfecture.

Bonus - Notre recommandation pour l'achat d'une voiture d'occasion : Kyump

Vous souhaitez acheter un véhicule d'occasion, mais vous ne savez pas où chercher, ni à qui faire confiance ? Faites un tour sur le site Kyump, vous trouverez surement votre bonheur !

Kyump est un site internet dédié à la vente et à l'achat de voitures d'occasion entre particuliers. Cette plateforme d'intermédiation propose à ses utilisateurs des véhicules de moins de sept ans et moins de 120 000 km ayant subi 200 points de contrôle. Votre véhicule sera livré à domicile pour un prix inférieur au prix professionnel classique.