“C’est quand qu’on arrive ? ”: la question est froide, le regard du bonhomme lourd de sous-entendus. Le silence qui lui répond n’est trahi que par les cahots de la route. Encore deux heures, deux “petites” heures…

Voici donc quelques conseils pour vous aider à voyager sereinement et surtout en toute sécurité avec vos enfants.


Règle numéro 1 : un enfant de moins de dix ans doit obligatoirement voyager dans un siège adapté à son âge, son poids et sa morphologie.


“Le port de la ceinture pour les enfants est obligatoire, systématique et non négociable, quelle que soit la longueur du trajet”. La sécurité routière est stricte sur ce point : sans système de retenue efficace et homologué, il est hors de question de prendre la route avec votre famille. Il est également primordial que ce dispositif soit adapté à la morphologie de vos enfants. En fonction de leur âge, taille et poids, leur corps n'absorbera pas de la même façon les chocs. D’où l’importance de faire évoluer vos systèmes d’attache avec l’âge de vos chérubins.


Le saviez-vous ? L’impact contre une structure rigide au sein de l’habitacle (siège, portière) à 50km/h équivaut à la force d’une chute du quatrième étage d’un immeuble.

Règle numéro 2 : un enfant de moins de 10 ans s’assoit à l’arrière du véhicule !

Dans les mois suivants la naissance, optez pour un cosy ou un lit nacelle, homologué selon les normes européennes. Ils rempliront parfaitement leur rôle, à savoir : protéger votre bébé tout en lui assurant un certain confort. Ce dernier doit être positionné sur la banquette arrière, dos à la route. Si cela n’est pas possible (pas de banquette arrière par exemple) et en cas de dernier recours, le lit nacelle doit être placé sur le siège avant. Cependant il est impératif de penser à désactiver les airbags côté passager.
Le siège auto est en place sur la banquette arrière de votre véhicule, le départ s’annonce imminent. Un petit conseil : privilégiez les heures de sieste ou de coucher pour que votre enfant puisse dormir. Par exemple, partir tôt le matin ou en début d’après-midi, vous permettra d’avoir quelques heures de tranquillité.


Règle numéro 3 : Une fois votre enfant sécurisé, pensez à son confort.


Si vous partez pour de longues heures de route, nous vous recommandons de vous arrêter toutes les deux heures. Cela permettra au conducteur de souffler un coup et aux plus petits de se dégourdir les jambes.
L’ennui est le pire ennemi de nos enfants en voiture. Pour y remédier, n'hésitez pas à prévoir quelques jeux  : devinettes et chansons seront de précieuses alliées.
Pensez également à prévoir quelques encas : biberons pour bébé et biscuits pour les plus âgés. La route ça creuse !


Malheureusement, les enfants, notamment en bas âges, ne supportent généralement guère les rigueurs de la route. Quelques lingettes et sacs vomitoires feront l’affaire. Juste au cas où…