Il est jeune, talentueux et fougueux. Le pilote Espagnol du Team Oscaro by Campos Racing s'est replacé dans la course au titre de Champion du monde FIA WTCR Oscaro après un week-end quasi sans faute à Wuhan, en Chine...

P. Oriola devant Y. Ehrlacher et JK. Vernay R1 WTCR Oscaro Wuhan 2018

Des FP prometteurs (Free Practice = essaies libres)

Ce circuit de Wuhan dans sa nouvelle configuration et avec un revêtement neuf était une première pour tous les pilotes du championnat.  C'est l’Espagnol qui a tiré son épingle du jeu en terminant premier des FP1 en 1'24'006 et deuxième des FP2 en 1'22'938 juste derrière le pilote belge Frédéric Vervisch du Team Audi Sport Comtoyou.

Des regrets en qualifications...

Après une très bonne deuxième place lors des qualifications de la course 1 à seulement 0.046 secondes de Jean Karl Vernay, Pepe a hypothéqué ses chances d'obtenir un troisième titre de MVD (Most Valuable Driver*) en 4 courses lors des qualifications du dimanche.  Adepte des circuits urbains, il est allé tester la limite de sa Cupra TCR et à pu tâter les pneumatiques du dernier virage du circuit.

Q2 Wuhan 2018 dernier virage

Un podium et des bons points

Son sixième de la saison, second en course 1 puis quatrième et sixième respectivement en courses 2 et 3.

Bilan : 42 points grappillés, une coupe cassée et une quatrième place derrière trois champions du monde sur des Hyundai i30N TCR (Gabriele Tarquini, Thed Björk, et Yvan Muller) et juste devant... un autre champion du monde (Jean Karl Vernay).

Vamos Pepe !!!

Prochaine course WTCR Race of Japan le 27 octobre prochain à Suzuka.

*pour tous les week-end de course, le pilote ayant récolté le plus de points gagne le prix MVD Tag Heuer.