De James Bond aux Visiteurs, de Mister Bean à Miami Vice, redécouvrez les youngtimers qui ont contribué à l’histoire du cinéma.


Renault Fuego - Mais qui a tué Pamela Rose ?

Si le film est sorti en 2003, bien après les années Youngtimers, sa voiture phare rentre bien dans cette catégorie. La Renault Fuego, souvent raillée en France pour son image “beauf”, a pourtant connu une belle carrière à l’internationale. Contrairement à ce que l’inspecteur Bullit affirme, il en reste bien plus que trois dans le monde. Quand à l’accessoire d’accélération, il n’était malheureusement pas de série.

Ferrari 308 GTS - Magnum

Pour incarner Magnum, Tom Selleck a deux accessoires indispensables : sa moustache et une Ferrari 308 GTS. Initialement, les producteurs veulent voir Magnum au volant d’une Porsche 928. Ils demandent alors à la marque de modifier le modèle pour l'équiper d'un grand toit ouvrant, afin de faire des prises de vue aériennes. Mais la politique de Porsche à cette époque n'autorise pas la réalisation de commandes spéciales. La production se rabat alors sur cette Ferrari, devenue mythique.

Lotus Esprit Turbo SE - Pretty woman

On se souvient souvent de la scène du shopping, mais une autre scène à bord d'une voiture a un rôle important dans cette histoire. En effet, une Lotus Esprit SE voit les premiers échanges des personnages principaux. Dans le rôle de Vivian, Julia Roberts apprend à un Richard Gere pas très à l’aise comment conduire un tel bolide.

Delorean DMC-12 - Retour vers le futur

Choisie pour son look futuriste avec ses portes papillons et sa carrosserie en acier inoxydable, la DeLorean représente également une vision dépassée de ce que sera le futur. Transformée pour voyager dans le temps, elle est sans conteste l’un des personnages principaux de la trilogie. Découvrez toute l’histoire de cette voiture dans notre article : “DeLorean, d’échec commercial à mythe

Pontiac Firebird Trans Am 1982 - K2000

Pour combattre le crime, Michael Knight est accompagné de sa fidèle Kitt, une Pontiac dotée d’un ordinateur de bord en Intelligence Artificielle. Une voiture futuriste à l’époque, dont la technologie pourrait bientôt être rattrapée par la réalité.

Renault Safrane - Les Visiteurs & La Cité de la Peur

Outre la 4L du postier (la chariote du diable), une autre voiture s’est illustrée dans ce film désormais culte : une Renault Safrane. Malmenée par les visiteurs du passé, son cuir est mordu, son toit explosé… Elle apparaît également dans La Cité de la Peur, en version Palme D’or, ayant droit à sa propre publicité dans le film.

Ferrari Testarossa - Miami Vice

Une Ferrari qui n’en est pas vraiment une. Devant le refus de Ferrari d’utiliser une vraie Daytona Spyder, les producteurs décident de construire une réplique à partir de deux Corvette Daytona. Après deux saisons, Ferrari offre à la série deux Testarossa, à la condition que toutes les répliques précédentes soient détruites. Celle-ci devient donc la voiture officielle de la série jusqu’à son arrêt en 1990.

Austin Mini - Mister Bean

Quand on parle de Mister Bean, deux épisodes viennent en tête : Noël avec son ours en peluche et le fauteuil sur le toit de sa voiture. Conduisant d’abord une mini orange, elle est remplacée par une mini verte de 1982. C’est celle-ci qui servira aux expériences de conduite depuis le toit de sa voiture.

Renault 11 TSE Electronic - Dangereusement Vôtre

S’il est surtout connu pour son Aston Martin DB5, James Bond a également conduit une Renault 11 TSE Electronic. Un choix étonnant, mais justifié pour les besoins du film. En effet, le scénario décrit une course poursuite se terminant par une voiture en mille morceaux. Renault fut le seul constructeur à accepter d’associer son image à cela. Parmi les autres youngtimers conduites par 007, une Lotus Esprit (Rien que pour vos yeux), une Alfetta GTV V6 (Octopussy) et une Aston Martin V8 (Tuer n’est pas jouer).

Crédit photo de couverture : Motor1.com