Ce week-end a lieu le 78 ème Grand Prix de Monaco de l'histoire de la Formule 1. Une épreuve mythique, sur un circuit citadin qui l'est tout autant. L'occasion de dresser un classement des quatre circuits les plus légendaires du calendrier de la saison 2021 de F1.


Monaco, l'étroitesse du Rocher

Longueur du circuit : 3,337 km - Temps record : Lewis Hamilton - 1 mn 10 s 166

Il est LE Grand Prix que chaque pilote rêve de gagner un jour. " Pour tout pilote, il y a un avant et un après la victoire à Monaco. Le secret est de caresser les rails sans jamais les embrasser passionnément. " Voilà ce que disait David Coulthard à propos du circuit de la Principauté. Et pour cause, le circuit de Monaco est immense de par son étroitesse. Présent au programme de la F1 depuis 78 ans maintenant, il est le circuit le plus lent du calendrier, mais aussi l’un des plus difficiles, car la piste est bordée de murets et de rails. Il impose un pilotage ultra-précis : " piloter à Monaco, c'est comme faire du vélo dans son salon " soulignait le Brésilien Nelson Piquet, triple champion du monde de F1.

Symbole de prestige et de luxe, l'épreuve du Rocher est un mythe. Ayrton Senna en est son maître, puisqu'il a remporté le GP à six reprises, un record.

Spa-Francorchamp, le tobbogan des Ardennes

Longueur du circuit : 7,004 km - Temps record : Lewis Hamilton - 1 mn 41 s 252

Il fait partie des rares circuits que l'on peut distinguer par la couleur de ses vibreurs : celles de la Belgique, le jaune et le rouge.

Spa-Francorchamps est un circuit très prisé des pilotes de par la diversité de son tracé. Créé en 1921, il est un circuit légendaire. Notamment grâce à l'un des enchaînements les plus spectaculaires de l'histoire de la Formule 1: le virage de l'eau rouge, en hommage à la rivière qui coule près du circuit, qui vous propulse vers le raidillon. Imaginez-vous tout simplement dans une monoplace, à quelques centimètres du sol, à plus de 300 km/h, dans une montée, inclinée à 17 %, d'une longueur de près de 240 mètres avec 24 mètres de dénivelé. Et si cela ne vous semble pas assez effrayant : « À mon époque, il fallait du temps pour le prendre à fond, pour se convaincre de ne pas lever le pied, expliquait Niki Lauda, triple champion du monde à Canal+ il y a quelques années. C’était effrayant, le virage le plus difficile de la F1. »

Monza, le temple de la vitesse

Longueur du circuit : 5,793 km - Temps record : Lewis Hamilton - 1 mn 18 s 887

Généralement, les rapprochements sont automatiques. Quand on pense à la formule 1, on pense à Ferrari, à l'Italie et donc au circuit de Monza. Et oui, ce circuit est le bastion des fans de la scuderia Ferrari. Chaque année, le temps d'un week-end, les gradins s'habillent de rouge. Ferrari étant probablement l'écurie la plus soutenue dans le monde. "Donnez une feuille de papier à un enfant, des crayons de couleur et demandez-lui de dessiner une voiture, il est fort probable qu'il la colorie en rouge" disait Enzo Ferrari, le grand patron de la marque au cheval qui cabre. Au total, le géant italien a remporté vingt GP dans son antre, soit le double de son dauphin britannique Mc Laren. Le dernier en date remonte à 2019, avec la victoire du Monégasque Charles Leclerc. Avec cinq succès, Michael Schumacher est le recordman du circuit. Le tout, au volant d'une voiture rouge, bien évidemment.

Crée en 1922, l'autodrome de Monza est le circuit le plus rapide du calendrier. Ici, c'est la vitesse pure qui l'emporte. Il détient d'ailleurs le malheureux record du circuit le plus meurtrier de l'histoire avec 52 décès.

Silverstone, un circuit hors du commun

Longueur du circuit : 5,891 km - Temps record : Lewis Hamilton - 1 mn 24 s 303

Comme les trois circuits évoqués précédemment, Monaco, Spa et Monza, Silverstone fait partie des circuits de la saison inaugurale de la F1 moderne, en 1950. Plus que cela, il était le premier circuit hôte de la toute première course de ce championnat. Le circuit de Silverstone a traversé les âges parce qu'il est un terrain de jeu sur lequel le commun des mortels ne bouclerait pas un tour au volant d'une F1. Situé dans le centre de l'Angleterre, dans le comté du Northamptonshire, le circuit de Silverstone se trouve sur une ancienne base de la Royal Air Force.

Le circuit de Silverstone est le deuxième circuit le plus rapide du calendrier, derrière Monza. Il propose des enchaînements de virages très rapides, notamment dans le deuxième secteur du circuit : " C’est là que la voiture prend vie, parce qu’il y a beaucoup d’adhérence, on a le sourire dans le casque " soulignait Lance Stroll, actuel pilote de l'écurie Aston Martin. Le pilote australien de Mc Laren, Daniel Ricciardo allait encore plus loin dans ses propos en évoquant : " un véritable frisson lors de chaque tour, tant il faut se montrer courageux dans beaucoup de virages ".

Le recordman de victoire sur ce circuit est bien évidemment un Britannique, en la personne de Lewis Hamilton qui l'a gagné à sept reprises.